Loi DALO, pourquoi ? Pour qui ? Et comment ?

Loi DALO, pourquoi ?

Publié le : 10 mai 20163 mins de lecture

Le Droit Au Logement Opposable a été mis en vigueur depuis l’année 2007. Ainsi, une nouvelle loi est née. Quelles sont ses caractéristiques essentielles ? Quel est son impact sur la population ? Telles sont les questions qui se posent.

Les caractéristiques essentielles de la loi DALO

En premier lieu, la loi DALO a été instituée en 2007.  En second lieu, l’objectif principal du Droit Au Logement Opposable ou loi DALO est de protéger les personnes mal logées et défavorisées en leur permettant de réclamer de droit un logement digne. De ce fait, les principaux bénéficiaires de cette loi nouvelle se trouvent être toutes personnes de nationalité française, celles qui ne peuvent s’offrir un logement digne de leurs propres moyens et celles qui ont avant toute chose, dresser la demande. Cette pourra être faite en ligne ou au guichet. En effet, il suffira de fournir tous les papiers nécessaires demandes et de répondre à toutes les questions posées.

Diverses sont les réactions et critiques suscites par la loi DALO

D’abord, selon  Martin Hirsch et Patrick Doutreligne, la réalisation de ces promesses reste a voir. Le Secours catholique, quant à lui s’est engagé à suivre ce programme de près. Puis Marie-Noëlle Lienemann suggère l’idée de regarder de plus près en plus de tout cela, les cas des personnes vivant dans des habitats insalubres. Nombreux sont les oppositions. En effet, Ségolène Royal a qualifié ce programme de « tromperie », Jean-Marie Le Pen  a quant à lui pointe du doigt ce programme en tant que violation du droit de propriété. Bref, chacun a son propre opinion sur le sujet. Cependant, la Loi DALO promet de grands changements dans le domaine de l’habitat.

Pour conclure, la Loi DALO représente un espoir pour toutes les personnes mal logées et défavorisées, son principal objectif étant de fournir un logement décent pour tous. Cependant, nombreuses sont les critiques qu’elle fait face du fait de la difficulté qui réside dans son application. C’est en effet un défi de taille que le gouvernement a décidé de relever. En conclusion, nombreuses sont les attentes, nombreux sont les obstacles, il restera à la loi de faire sa preuve.

Plan du site