Demande de logement social, comment cela fonctionne ?

Demande de logement social

Publié le : 06 février 20173 mins de lecture

Le logement social est un habitat dédié spécialement aux personnes défavorisées et mal logées. Ces dernières ont la possibilité d’en faire la demande en ligne ou au guichet. Quelles sont alors les procédures à suivre et les conditions à respecter ?

Les critères essentiels à respecter pour pouvoir bénéficier d’un logement social

En premier lieu, pour pouvoir faire une demande de logement social, deux critères sont indispensables. La personne devra être de nationalité française ou au moins détenir un titre de séjour valable en France. Ensuite, elle devra disposer d’un revenu n’excédant pas les plafonds réglementaires. En second lieu, des documents lui sont alors nécessairement demandés à savoir la carte nationale d’identité ou le titre de séjour, le livret de famille, les 2 derniers avis d’imposition sur le revenu (ou de non-imposition), le dernier décompte des prestations familiales versées par la CAF ou la MSA… Toutes ces conditions réunies, la personne pourra alors effectuer sa demande.

Les procédures à suivre pour une demande de logement social

D’abord, une demande de logement social pourra être faite en ligne sur des sites spécialisés. Elle pourra également être remise en main propre auprès des organismes HLM, ou encore à la mairie de la ville où la personne souhaite résider, de même qu’à celle de sa résidence actuelle. Ensuite, elle devra se munir des justificatifs de ressources et de revenus et de pièces d’identité. En ligne, il va falloir répondre à toutes les questions posées et détenir les copies scannées des pièces d’identités demandées.

Pour conclure, faire une demande de logement social nécessite de la patience et de la ténacité. En plus des conditions requises par rapport à la nationalité at aux revenus et  les procédures diverses à suivre, des critères de priorités sont encore à considérer. Ces personnes prioritaires sont alors les personnes handicapées, les personnes mal logées, défavorisées ou rencontrant des difficultés particulières de logement, les personnes hébergées ou logées temporairement, les personnes victimes de violences au sein du couple, les personnes sans logement ou menacées d’expulsion sans relogement, les personnes logées dans un logement insalubre ou dangereux. En conclusion, la réponse de la demande dépendra également de ces critères. Néanmoins, à force de persévérance, la patience finira par payer.

Plan du site