Acheter un logement en 2018 : quelle défiscalisation choisir ?

Acheter un logement défiscalisation choisir

Publié le : 03 mai 20193 mins de lecture

Lorsque l’on souhaite devenir propriétaire d’un bien immobilier, il est recommandé de simuler de manière concrète son économie d’impôt. Grâce à la loi Pinel, investir dans l’immobilier permet de réduire ses impôts. L’investissement immobilier locatif est une activité apportant une rentabilité maximum et une diminution d’impôts. Pour connaître les avantages des dispositifs de défiscalisation, on peut se servir de l’outil de simulation et de calcul du Ministère de la Cohésion des Territoires.

Quelle défiscalisation choisir pour acheter un logement ?

Les lois de défiscalisation permettent d’encourager l’investissement. Cet outil est un moyen pour permettre à l’État d’orienter sa politique du logement. Les lois de défiscalisation permettent par exemple de favoriser la construction de logements neufs qui répondent à des normes environnementales, inciter les propriétaires à mettre leur logement à la location… Ceux qui souhaitent se lancer dans l’investissement immobilier doivent connaître certaines niches fiscales. Ceux qui investissent dans la pierre peuvent s’informer sur la loi Pons qui favorise l’investissement dans les DOM-TOM, la loi Malraux fut appliquée pour la première fois le 4 août 1962, la loi Besson date du 31 mai 1990, la loi Borloo fut appliquée le 1er août 2003, le loueur de meublé professionnel ou LMP est un statut fiscal avantageux accordant aux particuliers d’importants revenus provenant de la location de biens.

Comment réussir son investissement loi Pinel ?

Les investisseurs qui veulent profiter des avantages du dispositif de défiscalisation qu’ils trouvent sur www.loi-pinel.fr  afin de réussir leur projet doivent être attentifs aux loyers plafonnés. En effet, ceux qui achètent un appartement dans le but de le louer et qui comptent sur les avantages de la loi Pinel doivent respecter un plafond de loyer. Dans le cas où le loyer moyen est inférieur au plafond Pinel, le rendement du promoteur risque d’être moins attractif. Ainsi, il est recommandé d’évaluer le loyer espéré et le comparer avec la moyenne des loyers pratiqués aux alentours.

Conseils utiles pour investir dans l’immobilier

Ceux qui souhaitent profiter du dispositif Pinel qui bénéficie d’une prolongation de 4 ans devraient choisir de préférence une zone tendue. Ils devront pour cela investir dans une ville où il fait bon vivre, s’intéresser à une ville où le loyer Pinel est pratiqué c’est-à-dire investir dans une zone A, A bis et B1.

Plan du site