Qui sont les organismes bailleurs sociaux ?

bailleurs sociaux

Fournir un logement digne pour tous, tel est l’objectif principal du gouvernement. Aussi, ce dernier recours aux organismes bailleurs sociaux pour réussir ce défi audacieux. Qui sont ces bienfaiteurs ? Quels sont leurs rôles principaux ?

Les principaux organismes bailleurs sociaux

Deux catégories d’organismes sociaux oeuvrent actuellement pour le bien de toutes les personnes défavorisées. Ce sont principalement l’Office Public de l’Habitat (OPAC du Rhône) et Les Sociétés Anonymes d’HLM (comme Alliade, HMF, 3F, Cité Nouvelle, SEMCODA, ICF…). Ils sont alors présidés par un Conseil général ou contrôlés directement par des employeurs qui cotisent à l’effort de construction. Des subventions leur sont alors accordées de la part de l’Etat et des collectivités locales. En plus de cela, les déductions de la TVA sur la construction, l’exonération sur la taxe foncière, les prêts à taux réduit de la Caisse des Dépôts et Consignation serviront également d’aides à ces organismes pour leur mission qui s’avère être primordiale.

Les objectifs des organismes bailleurs sociaux

Nombreux sont les types d’organismes sociaux selon leurs compétences : offices publics, entreprises sociales, sociétés anonymes coopératives ou sociétés de crédit immobilier. Cependant, les objectifs restent les mêmes. En effet, le principal défi des organises bailleur sociaux est de fournir des logements sociaux décents et accessibles pour tous. Aussi, ils entreprennent la construction et la gestion de ces logements. Actuellement, ces organismes bailleurs sociaux ont réussi à loger plus de 10 millions de personnes. Une aubaine pour toutes les familles à revenus modestes qui ne peuvent fournir des logements dignes par leurs propres moyens.

Pour conclure, l’Office Public de l’Habitat et les sociétés anonymes d’HLM sont les principaux organismes sociaux qui cherchent par tous les moyens à aider les personnes défavorisées et mal logées à accéder à un habitat plus digne et en même temps accessible pour tous les revenus. Ainsi En 2014, un projet de construction de 82 000 logements neufs et logements-foyers a été entrepris. En conclusion, Ces organismes jouent un rôle primordiale tant dans le domaine de l’immobilier, que dans le domaine des emplois locaux non-délocalisables estimés à 140 000 en 2012 ce qui représente un réel boost pour l’économie du pays.